La Boule Joyeuse de Colomiers
Route de Pibrac - 31770 COLOMIERS
/
Téléphone

Interview Dylan Rocher COLOMIERS 2014

Un palmarès aussi long que le bras qu'on croirait une fin de carrière : Champion du Monde Jeune 2005 et 2007, Champion de France Cadet 2006, Champion du Monde 2012, 3 fois Champion de France 2011, 2012 et 2014, 3 fois vainqueur de la Marseillaise 2010, 2012 et 2013, un nombre impressionnant de Nationaux...À bientôt 23 ans, Dylan ROCHER est LA star de la pétanque de l'an 2000 ! Je ne le remercierai jamais assez de m'avoir accordé durant tout ce weekend quelques minutes, afin de vous faire vivre son ressenti, son objectif, son championnat !

Entretien du Samedi matin après les 2 parties de poule :
Salut Dylan, Bienvenu à Colomiers, ça se passe bien pour le moment, 2 victoires en poule.
Ça va pour l'instant, pourvu que ça dure (rire)
Après tes 2 premières parties, comment trouves-tu les installations du club ?
C'est vraiment sympa, c'est vrai que j'étais jamais venu dans le coin et si le temps le permet cela fera un très beau championnat de France.
Oui, le soleil revient ! Alors tu retrouves ta compatriotes Christine, avec qui tu as déjà été Champion de France il y a 2 ans à Espalion !
C'est çà, l'année dernière nous n'avions pas pu défendre notre titre ensemble, pour cause de transfert à Draguignan, et donc nous n'avions pas le droit de jouer ensemble à cause des mutations dans un autre département, mais bon, cette année on refait équipe, on est sorti des poules, ça suit son cours...
Tu prends la championnat partie après partie ?
Tout à fait, le but c'est de revenir demain, et puis après demain on verra bien !
Le mixte c'est complètement différend des championnats ou nationaux que tu as l'habitude de faire ?
Complètement c'est pas pareil, c'est vrai que de jouer avec une femme, déjà on est pas habitué, et puis faut s'adapter à elle, c'est sympa, ça change aussi ! 

Entretien du Dimanche matin, après son 1/8 victorieux :
Dylan on s'est vu hier, tu me disais que l'objectif c'était de revenir ce matin, on y est, tu viens de passer une partie de 1/8 contre Anna Maillard et Simon Cortes, direction les quart, l'aventure continu !
Oui c'est vrai que l'on a bien joué là, on espère rééditer en quart, et puis voilà, maintenant l'objectif c'est de revenir cet après-midi (rire), petit bout par petit bout, on va essayer de bien joué et de faire une finale, ce serai très bien !
Alors ce matin, changement de décor, tout le monde dans les carrés d'honneur devant le car podium et sur la gauche. 4 terrains, très intimiste, avec beaucoup de monde autour, une ambiance différente, comment tu ressens cette proximité ?
C'est vrai que quand c'est plus petit, les gens sont assez proches, cela donne une petite pression supplémentaire, mais moi j'aime bien ça. C'est vrai que ce matin à la première on a joué dans le goudron, c'est vraiment pas les mêmes terrains ! 
Ça t'as pas déranger apparemment ?
Non mais bon c'est pas les mêmes terrains, pas le même jeu, je pense que dans les carré c'est plus un terrain de tir !
Justement, on a vu ce matin ces fameux terrains naturels avec ces fameuses racines ou sur un tir réussi de Nicolas Rayne face à Passo, sa boule a frappé une racine et est revenue quasi à hauteur du bouchon, sous les rires des spectateurs et même de Passo !
C'est vrai c'est des beaux terrains y'a rien à dire, c'est mieux ça pour le spectacle que des rafles. Moi je préfère les beaux terrains, ou il faut tirer dans la tête et au point essayer d'envoyer, parce que je suis pas trop un pointeur donc au moins je me pose pas trop de questions, et j'envois !
Allez merci pour ta disponibilité, je ne t'embête pas plus, et on se voit cet après-midi alors ?
Merci, j'espère !

Entretien du Dimanche après-midi, après sa finale perdue :
Dylan, on s'est donné rendez-vous tout le weekend, tu m'avais dit rendez-vous à dimanche, rendez-vous à cet après-midi, on y est, la finale est passée.
C'est sur que l'on veut toujours mieux ! C'est vrai qu'on se donne des objectifs et puis après, une fois que les étapes sont passés, on arrive à la finale, et là on veut le maillot !
Tu avais donné l'habitude d'expédier les parties, cette fois en finale çà a été l'inverse.
Ben on est pas rentré dedans, on super mal pointé Christine et moi, puis eux ils ont fait leur jeu, le même que depuis le début de la compétition, donc du coup ça à été vite, malheureusement pour nous...
Et maintenant, les échéances à venir ?
Maintenant tout l'été y'a des grosses compétitions, le Mondial de Millau, l'Europétanque de Nice, et puis après au mois d'Octobre il y a vraiment le gros truc avec les Championnats du Monde à Marseille...(sic) euh à Tahïti !!! (rire)
Sans être chauvin, ce maillot ne devrait pas vous échapper ?
On va essayer, on aimerait bien le garder, et pour ma part ça fera une très bonne saison pour moi et je pourrai pas rêver mieux !